[BAYEUX] Interroger les habitants pour améliorer leur habitat

FMA0NOR014V53HB6W

Description

​Du 6 au 30 avril, Bayeux intercom va interroger tous ses habitants, pour mieux connaître leurs besoins en matière d’habitat. Une enquête destinée à mettre en place de nouvelles aides.

La collectivité veut connaître les besoins et les souhaits de ses habitants, avant de mettre en place un dispositif d’aide leur permettant de réaliser des travaux d’amélioration de leur logement. « Cette enquête est réalisée au titre de la démocratie participative, pour associer les citoyens au programme de rénovation, qu’ils soient locataires ou propriétaires, estime Benoît Demoulins, vice-président de Bayeux intercom. Mais surtout, avant de mettre en place des actions d’amélioration de l’habitat, il nous paraît important de partir sur un bon état des lieux. »

Quel est le bilan de la précédente opération programmée d’amélioration de l’habitat (Opah) ?

Lancée entre 2014 et 2019, cette opération a permis la rénovation de 352 logements. « Au titre de la précarité énergétique ou du maintien à domicile des personnes âgées, souligne Benoît Demoulins. Au total, six millions d’euros de travaux ont été engagés, réalisés à 75 % par des artisans locaux. » Les aides attribuées aux propriétaires se sont élevées à 3 400 000 €, dont 267 000 € venant de Bayeux intercom.

Pourquoi cette étude est-elle une première ?

Jusqu’à présent, Bayeux intercom avait proposé des programmes de rénovation, sans interroger ses habitants. Cette fois-ci, plus de 17 000 foyers vont pouvoir présenter leur logement, leur mode de chauffage ou décrire l’état de leur habitation. « Et surtout exprimer leurs besoins ou leurs souhaits en matière de rénovation, insiste Didier Hue, du cabinet d’étude chargé de mettre en place cette enquête. Autant d’éléments qui permettront de déterminer quels seront les meilleurs financements. Alors que les aides ou les primes à un euro pour l’isolation ou le changement de chaudière constituent un véritable maquis, dans lequel les professionnels eux-mêmes ont du mal à s’y retrouver. »

Comment participer à cette enquête ?

Les formulaires arriveront dans les boîtes à lettres dans les jours à venir. « L’enquête sera également proposée sur le site de Bayeux intercom du 6 au 30 avril, souligne Lucie Frelon, chargée de mission urbanisme et habitat. Le public pourra renvoyer ce document à Bayeux intercom ou le déposer dans sa mairie. » Le questionnaire porte sur l’ancienneté du logement, son état, l’équipement le mode de chauffage et sur les travaux envisagés à plus ou moins long terme. « Des informations confidentielles qui ne seront pas données au service des impôts », rassure Benoît Demoulins.

Pourquoi les élus comptent-ils sur une large participation ?

« L’idée est d’exploiter ces données pour proposer à la collectivité le meilleur dispositif opérationnel, promet Didier Hue. Mais il s’agit aussi de mieux connaître l’environnement des habitants et cibler certaines zones ou quartiers qui mériteraient une rénovation en priorité. » Le nombre de dossiers complétés par les habitants permettra aussi de peser sur le montant des aides. « Plus il y aura de demandes et plus nous pourrons demander des aides importantes, voire plus de subventions », assurent les responsables de cette étude.

Quand les résultats seront-ils connus ?

Ces données pourraient être exploitables dès l’automne. « On peut imaginer que les dispositifs d’aides soient validés par les élus fin octobre, note Lucie Frelon. Ils pourraient alors être mis en œuvre à partir de 2022. »

Tarifs

Prestations

Ouvertures

Labels & classement