Oups ! Cet événement est passé, vous arrivez trop tard !

Description

Après Eugène Boudin, Fernand Léger ou encore André Hambourg, la Ville de Deauville rend hommage à Van Dongen, qui séjourna à Deauville de 1913 à 1963, en dévoilant une plaque au Bar de la Mer samedi 29 juin 2019.

VAN DONGEN & DEAUVILLE
Lors de l’été 1913, Van Dongen et sa famille passent leur premier été à Deauville. Dans les années ‘20, Van Dongen, devenu une figure majeure du Montparnasse des années folles, est invité chaque été par Eugène Cornuché puis par François André, Directeurs des Hôtels et Casino de Deauville. Van Dongen et Deauville s’adoptent alors mutuellement. En mars 1921, le peintre témoigne de sa perception de Deauville en exposant à la galerie Bernheim-Jeune à Paris, vingt-quatre toiles réalisées à Deauville. Sur les Planches et sur la plage, sa longue silhouette, sa barbe blanche et sa pipe le rendent vite reconnaissable parmi les célébrités qui font l’image et l’animation de Deauville. Il réalise et publie en 1929, Deauville, un album de gouaches illustrant un texte original de Paul Poiret en tirage limité. Il participe aux événements de Deauville et réalise plusieurs affiches pour les galas de l’été, le Bal Blanc et le centenaire de Deauville en 1961. Régulièrement photographié avec Marie-Claire son épouse, ou son fils, on le retrouve chaque année dans les journaux et magazines qui couvrent l’activité estivale de Deauville. De 1919 à 1963, il loge au Normandy, assiste aux courses, profite de la plage et retrouve au Bar du Soleil, Jacques Henri Lartigue, Sacha Guitry et ses amis. Il peint et dessine les joueurs aux tables de jeux, les drapeaux qui claquent au vent, les casaques chamarrées et les élégantes en chapeaux de l’Hippodrome. Il meurt à Monaco en mai 1968.

Tarifs

Gratuit

Prestations

Exposition



À proximité

Vous aimerez aussi