Exposition de photographies : Camille Hermant et Jean-Philippe Hausey-Leplat

FMANOR014V53QA0U

Description

Chaque jour de notre vie, nous marchons sans en avoir toujours conscience, dans un livre d’images sans fin. Ici un visage et l’histoire d’une vie qui y est inscrite, là un fragment de la nature qui tout à coup s’impose comme une expression abstraite à l’esthétique remarquable, là encore le détail d’une fleur dont le cœur est un bouquet.

Au hasard de cette trajectoire quelque peu autoritaire, des propositions de dérives vers la droite ou la gauche, ouvertures possibles vers des espaces de liberté, nous font changer soudain de destination. Une inspiration, une interrogation, une curiosité instinctive nous autorise ce détour imprévu. Ce sont ces fameux « Chemins de traverse ».

Camille Hermant empreinte depuis longtemps ces chemins riches en rencontres improbables. C’est ainsi que se fit un jour la rencontre avec Jean-Philippe Hausey-Leplat, sculpteur à l’univers si poétique. Accord majeur entre deux expressions qui nous transportent dans un monde fictif inspiré par les réalités de notre vie. En fait ce ne sont pas seulement les hasards qui nous guident dans ces déambulations fructueuses, mais aussi et surtout un appétit insatiable pour ce que l’on ne sait pas, ces pages de l’existence qui nous avaient jusque-là échappées et qui nous sont tout à coup offertes, si nous savons les voir. Faire beauté de hasards disait le philosophe Alain. Cette exposition se tient aujourd’hui à la croisée de ces échappées inspirantes.

Camille Hermant, grâce aux progrès techniques qui ont accompagné sa vie de photographe, a pu passer au fil de ses déambulations créatrices d’un côté ou de l’autre du miroir, entre le passé et le présent, entre réalité et imaginaire. Ce fut d’abord le temps de l’argentique où elle a fait ses gammes et appris les règles fondamentales de la photographie, inspirée par les Maîtres d’alors. Puis la révolution du numérique a surgi violemment. D’instinct Camille a très vite mesuré les capacités extraordinaires de cette nouvelle technologie qui donnait tout à coup accès à un champ d’imaginaire sans limite. Cela lui inspira d’abord « Traces d’enfance », ces rêves abandonnés dans le sable par l’enfant que nous avons été et qui ressurgissent parfois sous formes d’étranges histoires dans nos mémoires d’adultes. Puis « Comedia », théâtre imaginaire des chimères Normandes. Le cheval, personnage majeur de ses campagnes, endosse des costumes de pierre et contemple le monde étrange qui l’entoure. Son regard hésite entre craintes et questionnements et en dit long sur l’inquiétude que l’homme lui inspire. Enfin « Les temps retrouvés », où le monde des temps passés rejoint celui du temps présent pour partager joyeusement les espaces inspirants de Trouville/Deauville, du même pas, avec la même élégance qu’autrefois.

Récemment, elle fit une rencontre incroyable avec un arbre qui lui a révélé quelques-uns de ses secrets. Elle propose aux visiteurs de cette exposition d’en partager quelques-uns et d’essayer à leur tour d’en faire leur propre lecture. Ce fut également pour elle l’occasion de nombreux voyages au cœur des fleurs de son jardin, dont les secrets intimes à force d’observations n’en étaient plus vraiment pour elle.

Le visiteur n’a plus qu’à déambuler, entre ces différents détours choisis parmi les « Chemins de traverse », qu’a emprunté Camille Hermant, pour à son tour donner un sens à ce qu’il voit, se laisser prendre par les messages qu’il imagine …

Tarifs

Prestations

Catégories d'événements : Exposition, Peinture

Ouvertures


Du jeudi 16 septembre 2021 au mardi 21 septembre 2021

Retrouvez plus d'informations dans le calendrier.

Labels & classement

À proximité