Description

“L’humanité continue de se diriger vers des difficultés climatiques apocalyptiques ! Cela devrait être LE sujet central pour tout le monde et cela a complètement bouleversé mes pratiques artistiques” explique le plasticien v-i-n-c-e-n-t qui, après des années dans l’art numérique, s’est mis à travailler la peinture, le béton et les plantes. A travers ses sculptures, l’artiste propose au visiteur une relecture de son propre environnement et son rôle dans celui-ci.
Philippe Pichard, photographie en argentique des paysages naturels ou urbains mais aussi les individus, ce sont ses terrains de jeux préférés. Dès ses débuts, il y a une quarantaine d'années, Philippe Pichard a souhaité façonner lui-même ses photographies, travailler la matière et la lumière. La collection proposée en ce mois de février au Centre culturel Léopold Sédar Senghor de Port en Bessin – Huppain, est un clin d’œil à l'être humain, là où l'environnement a autant d'importance que le sujet lui-même. Du lundi au vendredi : 10h/12h30 ; 14h/18h – les samedis : 10h/12h30.

Tarifs

Gratuit

Prestations

Exposition, Famille



À proximité

Vous aimerez aussi