Description

Peintures de Philippe Beillet Le Béhérec, Olivier Le Nan et Alain Ponçon
Sculptures de Philippe Pousset
Céramiques de Mathilde Le Mancq

Grand Prix du Salon de Garches en 1965 et diplômé des Beaux-Arts de Versailles, Philippe de Garches le Béhérec, artiste peintre et figure incontournable de Granville, donne à découvrir sur les Cimaises de la Galerie des œuvres étonnantes, émouvantes et simples à la fois. Ses huiles sur toile revisitent avec talent et ferveur les plages du Débarquement avec sa série « Remember ». Plantés entre ciel et mer, entre la roche et l’onde, les barges du débarquement allié, ces géants d’acier dérisoires, glacés, mouillés, rompus insolents ou bravards, racontent une page d’Histoire. Ce n’est pas qu’une leçon d’Histoire, c’est aussi une parcours poétique.

Olivier Le Nan vit à Niort. Il est originaire de Bretagne et diplômé des Beaux-Arts de Bordeaux. Avec ses toiles oniriques aux couleurs chaudes, Olivier Le Nan nous emmène en voyage au pays de ses rêves. Que cela prenne la forme d’une rocher anthropomorphique, d’un Petit Prince blond nez au vent ou d’une mystérieuse Marquise des dunes, tout cela est toujours d’une très forte douceur.

Alain Ponçon vit à Saint Maur sur le Loir. Le journaliste critique d’art Luis Porquet nous parle de ses œuvres : « L’œil est spontanément capté par la vigueur et les audaces de la palette d’Alain Ponçon ; son univers, a priori plein de gaieté et crépitant la fantaisie, semble pourtant hanté par une étrange nostalgie, celle peut-être d’un monde révolu ? »

Ebéniste de formation, Philippe Pousset, toujours en quête de fluidité, de simplicité dessine et sculpte le bois à l’aide de ciseaux à bois de gouges ou d’une tronçonneuse. L’inspiration naît de son regard porté sur cette nature si riche : l’usure, les rides de la peau humaine et animale, l’œuvre aléatoire du feu et du temps qui passe, les courbes féminines, ou l’art tribal font aussi partie de ses sources d’inspirations.

Mathilde Le Mancq, aussi talentueuse qu’originale cette jeune femme nous offre une facette ludique et inventive de la céramique contemporaine. Cubes, vases ou grandes vasques ses pièces à facettes multiples et multicolores sont autant d’assemblage de plaques décoratives en patchwork, des pièces de puzzles aux motifs géométriques ou morceaux en relief avec ou sans travail d’émail. Un univers qui étonne et séduit.

La galerie est ouverte tous les jours pendant les vacances scolaires de 11 h à 13 h et de 15 h à 18h et de 11 h à 13 h les dimanches.



À proximité