Description

Une soirée ciné-débat en prolongation de la troisième édition d'Altérités sur la thématique "Vivre le travail en situation d’exil" organisée par la Fabrique de patrimoines en Normandie en partenariat avec le Musée des Beaux-Arts de Caen.

20h-21h10 : Projection de "Aji-Bi, les femmes de l'horloge"

  • De Raja Saddiki - 2015 - 66 min - VOSTFR

Marème, vingt ans, tente d’attirer les passantes pour leur poser des faux-cils et des rastas, en plein centre ville de Casablanca. Marème est une «Aji-Bi», une esthéticienne informelle, vivant au sein d’une petite communauté de Sénégalaises vivant clandestinement à Casablanca. Hésitant entre s’installer au Maroc ou continuer leur traversée vers une Europe rêvée, ces femmes de tous âges s’organisent pour survivre dans une société marocaine qui peut se montrer à la fois généreuse et hostile.

21h10 : Rencontre avec Stephan Le Courant, anthropologue

Il consacre ses travaux aux migrations contemporaines en Europe. Il est auteur de la thèse en anthropologie "Vivre sous la menace : ethnographie de la vie quotidienne des étrangers en situation irrégulière en France".

Il abordera les raisons qui poussent à accepter des métiers que d’autres refusent, les diversités des dépendances auxquelles les travailleurs sont soumis, les jeux identitaires pour accéder au marché du travail, l’économie morale du travailleur migrant.les travailleurs migrants résidant dans les quartiers pauvres, puis il a élargi ses recherches sur les migrations et les villes en incluant Marseille dans ses travaux. 


Entrée libre

Un événement présenté dans le cadre de la programmation culturelle autour de l'exposition "Les villes ardentes. Art, travail, révolte 1870-1914", labellisé et soutenu par Normandie Impressionniste.


 Document
 Vidéo

Prestations

Cinéma, Conférence

Ouvertures

Date : 07/04/2020
20:00 à 22:00




À proximité