Description

A PARTIR D'OCTOBRE, DEAUVILLE EST PHOTOGRAPHIQUE
Planche(s) Contact, festival de commandes photographiques investit la Ville pour une nouvelle édition sous la direction artistique de Laura Sérani. Elle a conçu pour le festival une programmation construite pour plusieurs éditions. 2019 amorce un nouveau cheminement. Ecoutez-là ici

On ne change pas un concept qui gagne !
Les photographes exposent tous des photographies de Deauville réalisées lors d’une résidence de création au printemps dernier. Chacun propose sa vision de Deauville.

Carole Bellaïche, portraitiste reconnue, est allée à la rencontre de maraîchers de la place Morny de Deauville jusqu’à leurs lieux de vie et de travail à la campagne.
Nicolas Comment, photographe et musicien aux accents poétiques, propose un récit qui se déroule comme un voyage sentimental, appuyé sur des références cinématographiques, littéraires et musicales.
Larry Fink, figure incontournable de la photographie américaine depuis les années soixante, célèbre pour sa représentation sans concessions de la société américaine a photographié le monde hippique, la plage et la vie à Deauville.
Klavdij Sluban, connu et apprécié pour la profondeur et la rigueur de ses travaux, a poursuivi à Deauville sa quête personnelle sur les traces des grands écrivains qui ont habités et écrit sur la Normandie.
Démarche aussi personnelle avec Low season pour Alisa Resnik, photographe russe à l’univers très singulier, habituée des voyages nocturnes et des quêtes au-delà de l’apparence patinée des choses.
Les Riverboom, connus pour l’esprit drôle et iconoclaste de leurs publications et de leurs interventions, ont choisi de raconter leurs impressions de voyage. Tombés en arrivant sur des cartes postales revendiquant les prérogatives respectives de Deauville et Trouville, avec une série de diptyques sous le titre Et au milieu coule la rivière, ils ont joué à fond de ces clichés.
Après Peter Lindbergh, qui aimait tant Deauville et à laquelle il va tant manquer, Peter Knapp et Roger Schall, c’est au tour de Koto Bolofo, photographe de mode et réalisateur sud-africain au style élégant et recherché, d’investir la plage avec une exposition monumentale d’images poétiques inédites et de photos de mode réalisées autrefois sur la plage de Deauville pour la revue Numéro.

Le tremplin de la transmission
Cinq jeunes talents ont aussi été invités à donner leur vision de Deauville. Sélectionnés par un nouveau jury présidé par Sarah Moon, Abdoulaye Barry, Grégory Dargent, Chau-Cuong Lê, Jean-Charles Remicourt-Marie et Julia Vogelweith ont choisi de raconter le quotidien, l’histoire ou l’imaginaire d’un territoire, avec des approches diverses allant du documentaire au portrait et à la mise en scène

Hommage à Claude Lelouch
La carte blanche confiée auparavant à agnès b. et à Vincent Delerm, en cette année anniversaire devient un hommage à Claude Lelouch, qui avec Un homme et une femme a créé et véhiculé le mythe de Deauville bien au-delà des salles de cinéma françaises. Au moment où la suite de son célèbre film, Palme d’or en 1966, triomphe à nouveau à Cannes, Lelouch est l’invité d’honneur du festival. Des images issues de ses archives et, avec la complicité de Valérie Perrin, d’autres plus récentes de Deauville, ville aussi intimement liée à ses succès, sont présentées.

Tout Deauville sous l’emprise de l’image
Laura Sérani a parcouru la ville en tous sens pour trouver de nouveaux lieux d’exposition. Cette année, on aura le plaisir de découvrir des photos sur les murs de la poétique Villa Strassburger mais aussi les Quais de l’Impératrice Eugénie et la piscine olympique. Même le plongeoir y trouve son utilité !

Une maison pour le festival
En attendant l’ouverture imminente des franciscaines, le Festival emménage à la salle des fêtes. Ici pas d’exposition mais de multiples occasions de s’y retrouver entre tables rondes et autres ateliers.

Un cadeau de Noël
Les expositions seront en place désormais jusqu’au 5 janvier.

Un cadeau de Toussaint
Pour sa dixième édition, Planches contact propose des workshops, stages, ateliers pour les enfants, les débutants, les presque professionnels. Réservez vos dates !

Attention, la Villa Strassburger sera exceptionnellement fermée les 30 novembre et 1er décembre.

Prestations

Exposition



À proximité

Vous aimerez aussi