Le Département accompagne ses commerces et le tourisme en mettant à disposition des chèques cadeaux pour les salariés qui en ont le plus besoin

FMA0NOR014V53F10H

Description

[Source L'Orne Combattante






Jeudi 26 novembre, le Département du Calvados a présenté son plan de relance sociale. Un plan pour venir en aide à toute la population, avec un engagement financier de 10 millions.

C’est à Condé-en-Normandie que le Département du Calvados a choisi de présenter son plan de relance sociale, dans le cadre de la crise de la Covid-19.



Une crise qui met tout particulièrement en difficulté la classe moyenne selon le vice-président du Département, Michel Roca :
"Pour les personnes qui gagnent un peu plus que le Smic, qui n'ont pas le droit a des aides et qui donc paient tout plein pot, être au chômage partiel et ne toucher que 84 % de ses revenus, c'est une perte colossale".


5 millions d’euros pour les travailleurs

C’est pourquoi sur les 10 millions d’euros débloqués par le département pour son plan de relance sociale, la moitié sera consacrée à la distribution d’un chéquier solidaire de 400 €, pour les travailleurs salariés et non salariés accusant une baisse de revenus d’au moins 16 %.



Il faudra aussi avoir un revenu fiscal de référence ne dépassant pas les 29 148 € pour une personne seule, les 42 848 pour un foyer de 2 personnes, les 51 592 € pour un foyer de 3 personnes, les 60 336 € pour un foyer de 4 personnes, les 69 081 € pour un foyer de 5 personnes et pour les foyers de 6 personnes ou plus, ajouter 8 744 € par personne supplémentaire.



"L'envoi du chéquier sera réalisé sous 15 jours, et les chèques seront utilisables jusqu'au 31 janvier 2022 pour l'achat de produits alimentaires, de produits d'hygiène, de produits de première nécessité ou encore de carburant. "



Une aide qui pourrait concerner 28 000 personnes selon le Département, et dont le dispositif pour en bénéficier est ouvert depuis le mardi 24 novembre et jusqu’au 24 décembre, en se rendant sur le site internet du département ou en contactant le 02 14 47 57 14.




Des aides aux associations>/B>

1 250 chéquiers seront aussi confiés aux associations en lutte contre la pauvreté pour toucher les publics en grande précarité, et 750 aux circonscriptions d’action sociale.



Le Département va aussi fournir des aides aux grandes associations de lutte contre la pauvreté, en difficulté depuis le début de la crise à cause de la hausse des demandes. 550 000 € sont débloqués pour la prise en charge de projets, et il est aussi prévu d’augmenter les crédits destinés à accompagner les associations dans leur trésorerie.




Autre domaine, les bourses aux collégiens. Elles vont être augmentée de 50 % et le versement sera anticipé sur le mois de décembre.

Pour les 18-25 ans, le fonds départemental d’aide aux jeunes va être augmenté de 50 000 €, et le plafond individuel passer de 1 000 à 1 400 €, avec la distribution au cas par cas de chéquiers solidaires.

Enfin 500 chéquiers, toujours de 400 €, vont être réservés aux étudiants en perte de revenus à cause de l’arrêt des emplois étudiants ou des stages rémunérés. C’est le Crous qui sera en charge de la distribution.


Des tablettes dans les Ehpad

Autre conséquence de la crise sanitaire, l’isolement dans les Ehpad. Un effet que le Département veut contrer en dotant les établissement de tablettes, explique Valérie Desquesne, conseillère départementale :



"On a privilégié le côté sanitaire pendant le premier confinement, mais cela a créé un manque de tendresse, de rencontres, et les résidents dans les Ehpad n'attendent que ça. On s'est rendu compte que ces établissement n'étaient pas dotés de moyens numériques pour rompre l'isolement, c'est pourquoi nous allons acheter 290 tablettes, qui serviront aussi a développer des activités thérapeutiques."_Valérie Desquesne (Conseillère départementale et maire de Condé-en-Normandie)



2 tablettes seront distribués dans tous les établissements pour personnes âgées allant jusqu’à 80 places, puis une tablettes supplémentaire par tranche de 80 lits. Cela représentera 182 tablettes pour les Ehpad et les unité de soins de longue durée.



64 tablettes seront aussi distribuées dans les établissement pour personnes handicapées, et 44 dans dans les résidences autonomies.




Enfin, pour les personnes âgées ou en situation de handicap à domicile, le Département va proposer 3 mois gratuits à tout nouveau souscripteur de son service de téléassistance.


Un plan qui vise à toucher toute la population, et qui comporte également 1 344 500 € d’enveloppe complémentaire, afin d’être en mesure d’agir à nouveau en décembre, si de nouveaux besoins se font ressentir.


Tarifs

Prestations

Ouvertures

Labels & classement