Oups ! Cet événement est passé ou annulé, vous arrivez trop tard !

Description

Le festival les Boréales se clôture par une soirée au Cargö à ne pas manquer avec 2 concerts !

dePresno

Der­rière ce patro­nyme espa­gnol (il l’est à 7%), dePres­no cache un Nor­vé­gien, ori­gi­naire de Ber­gen. Sa voix de bary­ton, impres­sion­nante pour un gar­çon dans sa ving­taine, dévoile un sto­ry­tel­ling issu de sa pas­sion pour Dylan ou Cohen. Ceci dit, c’est dans un écrin pop et élec­tro­nique que dePres­no pose ses chan­sons, sou­vent hym­niques et intem­po­relles. Comme si la folk de 70 se trans­for­mait en pop des années 2010, avec un petit grain de soul qui ne gâche rien.

Silly Boy Blue

Der­rière Silly Boy Blue, il y a Ana Benab­del­ka­rim, une jeune Nan­taise aujourd’hui basée à Paris. Il y a des mor­ceaux mélan­co­liques et aériens, où la lumière perce dou­ce­ment entre les mots. Il y a un ordi­na­teur dans une chambre, quelques cla­viers et une carte son – juste de quoi mettre en musique des sou­ve­nirs, des ques­tion­ne­ments, des pas­sions. Der­rière Silly Boy Blue, il y a une fas­ci­na­tion pour les icônes glam rock et la noir­ceur new wave des années 80. Il y a, évi­dem­ment, un hom­mage aux débuts de David Bowie, à ses errances pré-Zig­gy Star­dust, au per­son­nage masculin/féminin qu’il com­men­çait à deve­nir. Der­rière Silly Boy Blue, il y a une écri­ture per­son­nelle pen­sée comme un exu­toire. Il y a de la nos­tal­gie. Mais il y a sur­tout un pro­jet tour­né vers l’avenir. Après un pre­mier E.P. “But You Will”, sor­ti en octobre 2018, Silly Boy Blue entame sa route sur scène.

Source : Le Cargö

Plus d'informations et réservations sur le site du Cargö.

Prestations

Concert



À proximité

Vous aimerez aussi