Madone ou la force subversive de la bonté

FMANOR014V53RB5O

Description

Habitués à puiser dans des textes non destinés au théâtre, Dorian Rossel et Delphine Lanza s'inspirent du tableau La Madone Sixtine de Raphaël et entre autres,de la nouvelle du même nom du soviétique Vassili Grossman pour présenter cette nouvelle pièce.

Ils sont sept. Déambulant dans ce qui pourrait être un refuge, une prison ou un lieu de passage. Des êtres aux parcours et générations divers, qui tentent de vivre ensemble et de composer avec le désordre du monde. Passages et rencontres, paroles et silences se succèdent ainsi, avec pour seul fil d’Ariane la bonté, ce geste qui n’attend pas de retour. Au fil de leurs expériences, l’eau et la lumière jaillissent, des objets surgissent… 

Dans sa nouvelle La Madone Sixtine, Vassili Grossman semble éprouvé par l’Holocauste, les persécutions staliniennes et la cruauté de son siècle. Il y évoque l’immense bonté ressentie devant le célèbre tableau de Raphaël, « un trésor d’humanité au-delà des religions et des dogmes ». 

La bonté est la véritable héroïne, inattendue, puissante et si fragile à la fois, de cette fable humaniste et poétique. Mais Madone est aussi une ode émouvante et vibrante au théâtre, à sa capacité à transformer le monde. « L’unique dessein de nos spectacles est l’espoir d’avoir touché au cœur », signent les deux metteurs en scène.

Tarifs

Tarif de base : Entre 8,00 € et 25,00 €

Prestations

Catégories d'événements : Théâtre

Ouvertures


Le jeudi 2 décembre 2021


Le vendredi 3 décembre 2021

Retrouvez plus d'informations dans le calendrier.

Labels & classement

À proximité