Description

(XIIème)

La majorité des têtes plates à barbes, évoquant le tore de Saint-Pierre à Bougy, et qui ornent en façade la courbe en ogive de la porte principale, flanquée de deux petites arcades condamnées, ont disparu. Une tour en bâtière surplombe, dès le XIVème siècle, le chœur et une nef de plan rectangulaire. Le clocher, qui sert de poste émetteur allemand en 1944, est détruit par un obus, au même titre que le chœur reconstruit après-guerre.