Description

(XXème)

L’église néo-romane construite en 1874 ayant été détruite en 1944, l’architecte Pierre Bienvenue opte pour une composition monumentale, alliant autour d’un plan carré la pierre de Caen et le béton. La flèche couverte de cuivre accentue les verticales de l’édifice. Très sobre, l’intérieur est éclairé de grandes verrières en béton et pavé de verre représentant le Christ et la Vierge, œuvres de Pinson et Barillet. La grande croix qui surmonte l’autel et la table de communion a été forgée dans les ateliers de la mine. Qualifiée de Sainte Chapelle de la plaine, l’église de May est un édifice singulier.

Classée Monument Historique.


 Eglise Saint-Firmin