Description

Les phases successives de construction empêchent de dater précisément le début de l’édification de ce monument qui présente cependant des vestiges d’architecture vraisemblablement romane primitive. La nef et la tour sont postérieures au XVIe siècle. En 1870, le chœur qui tombe en ruine est reconstruit. L’église, initialement sous le patronage de saint Vigor, est rebaptisée.