Description

Datant de 1750, ce presbytère est typique de l'architecture normande et du Pays d'Auge.
Il sera menacé de destruction deux fois à la fin du XIXème siècle avant de devenir propriété communal en 1904. Grâce à des rénovations entre 1977 et 1979, le presbytère retrouve son aspect d'origine.
On redécouvre ainsi les colombages d'origine, et au dessus de la porte d'entrée du presbytère les croix de Saint-André ouvragées, particularité rare dans le Pays d'Auge. Enfin, une imposte vitrée à petits bois ouvragés avec demi-cintre coiffe la porte, en harmonie avec les croix.
Le bâtiment situé à l'Ouest du presbytère est une ancienne bergerie de la deuxième moitié du XIXème siècle qui se trouvait dans le marais de Villers. Cet édifice a été déplacé pièce par pièce du marais jusqu’à son emplacement actuel.