"War is Hell", oeuvre de street art de Jef Aerosol

PCUNOR014V53WP1Z

Description

Devant le Mémorial de Falaise se trouve une œuvre d’art aussi puissante qu’originale, qui se démarque des expositions habituelles de matériel militaire en Normandie.


War is Hell : un hommage universel

Créée et inaugurée le 8 mai 2019, à l’occasion du 75e anniversaire de la Bataille de Normandie, “War is hell” est une œuvre d’art unique en France, réalisée par Jef Aérosol, artiste français pochoiriste de renommée internationale, précurseur du street art.
En apposant des dizaines de visages d’hommes, de femmes et d’enfants sur un véritable char sherman, Jef Aérosol a voulu briser les codes et rappeler ce paradoxe qui veut que pour célébrer la Paix il faut parler de la Guerre. Deux notions qui paraissent intimement liées, à l’image des contrastes de noir et de blanc utilisés par l’artiste pour réaliser ses portraits.
Véritable plaidoyer graphique contre la violence et l’absurdité de toutes les guerres. “War is Hell” constitue un hommage universel à ceux et celles, civils et militaires, qui ont été broyés par les conflits contemporains, mais également un rappel indispensable aux générations qui ont eu la chance de ne pas en être les victimes.

Un char Sherman M4A1 restauré

Reconstitué à partir de pièces de différents chars, criblé d’impacts de balles et éventré par une mine, l’histoire de ce char sherman devenu cible d’entraînement reste inconnue. Seul le châssis, de type M4A1 (construits en 1942 et 1943) marqué de l’emblème de la 2e DB du général Leclerc (apparu lors de la restauration) pourrait laisser supposer une hypothétique participation aux combats de la Seconde Guerre mondiale. Il n’en demeure pas moins le véhicule militaire emblématique de cette période et des forces alliées. Véritable objet patrimonial, son intégrité a été respectée à toutes les étapes du projet.
Restauré par les agents des services techniques de la Ville de Falaise, il a été nettoyé, préparé pour accueillir le travail de l’artiste et être exposé au public en toute sécurité (fermeture des ouvertures, ponçage des excroissances métalliques saillantes…). Ce travail de restauration a été effectué après l’étude d’un spécialiste, dans le respect de ces cicatrices à la symbolique forte, sans interventions irréversibles, et en accord avec la volonté de l’artiste de préserver la texture du métal rouillé.
Ce travail de métallerie a ensuite été complété par l’application d’une couche de vernis protecteur.

L’intervention de Jef Aérosol

Elle a eu lieu entre le 2 et le 7 mai 2019, en public, devant le Mémorial de Falaise, son site d’accueil définitif. Issus d’images d’archives, les portraits ont été retravaillés par Jef Aérosol en atelier et transposés sous la forme de pochoirs. Chaque visage a nécessité la réalisation d’au moins deux pochoirs : un pour le noir et un pour le blanc.
En complément, le mot « Paix » traduit dans de multiples langues et couleurs a été « pochoirisé » ainsi que des papillons, symboles de liberté, et les emblématiques flèches rouges, marque de fabrique de Jef Aérosol.

“War is Hell” est ainsi devenue une des œuvres emblématiques de Falaise et une véritable curiosité pour tous les visiteurs.

Tarifs

Prestations

Ouvertures

Labels & classement